Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le corsaire et le magicien

Publié le par Daniel Sario

Le corsaire et le magicien

Par Daniel Sario
Après quelques semaines d'un repos bien mérité, Daniel Villanova vient de reprendre son bâton de saltimbanque. Il ouvre sa nouvelle saison à l'Amuse Théâtre du Crès, près de Montpellier (1). A l’affiche, le spectacle « A l’abordage ! » programmé cet été sur la scène de l’Illustre théâtre de Pézenas après une « première » toutes voiles dehors dans les arènes de Frontignan, pour la fête du Parti communiste.
Ayant vu puis revu ce nouvel épisode des aventures du petit monde de Bourougnan en prise aux vicissitudes de la vie mais surtout, cette fois, aux conséquences du Traité transatlantique de libre-échange (TAFTA), je voudrais, par ces quelques lignes, inviter ceux qui aiment le théâtre, mais aussi les autres, à naviguer à la rencontre du marin Villanova, ou plutôt de son mentor, le magicien Protée, pour cette nouvelle « odyssée » qui est, à mon avis, le spectacle le plus abouti de Daniel Villanova depuis ses débuts.
Certes, les inconditionnels de Lucette et de ses complices vont y trouver leur compte, de même que ceux qui, par l’intermédiaire de l’artiste, règlent celui qu’ils ont avec l’autorité, le pouvoir et … Hollande. Mais, dans le grand éclat de rire toujours aussi thérapeutique et ravageur que le comédien distille là encore à profusion, c’est un autre magicien qui prend possession de la scène : Protée, tout à la fois « la substance et la forme » identifiées par les philosophes grecs et leur guide. Là, Villanova est grandiose, déclamant :
« Le monde est un théâtre, mais quand vient votre tour
Ne prenez au sérieux ni rois, ni gens de cour,
Dans ce grand jeu de rôles, établissez VOS règles,
On vous rêve moineau, hé bien faites-vous aigle !
On vous envoie à droite, plantez-vous au milieu !
On vous prend pour un sot ? Soyez sot… périlleux !
Ne soyez jamais là où l’on voudrait vous mettre,
Ne croyez pas les dieux, n’écoutez pas les maîtres,
Riez de leur pouvoir, refusez leurs traités,
Leurs plans, leurs décisions, leurs lois et leurs projets !
Ils ont fait leur métier de vous mettre des chaînes,
Vivez en-dehors d’un monde qui vous met à la peine,
Et rien qu’en vous moquant, sans viole
nce et sans haine,
Refusez d’obéir à vos metteurs en scène ! ».

Allez-le voir, allez rire, allez prendre des forces ! Et comme on n’est pas là « pour rigoler », une critique résumée du Traité transatlantique de Libre-échange vous sera proposée à la sortie. Si en plus, on s’instruit alors … A l’abordage !
Du mercredi au samedi, à 21h15, durant tout novembre : L'Amuse Théâtre, au Crès.

Commenter cet article