Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TAFTA : la victoire à portée de stylo

Publié le par Daniel Sario

Mardi matin devant la Comission européenne à Bruxelles, le collectif Stop Tafta fête à sa façon l’anniversaire des soixante ans de Jean-Claude Junker,
Mardi matin devant la Comission européenne à Bruxelles, le collectif Stop Tafta fête à sa façon l’anniversaire des soixante ans de Jean-Claude Junker,
En deux mois, une pétition contre le Traité transatlantique proposée par plus de 350 organisations européennes a atteint un nombre record de signataires. De nouvelles actions sont prévues au printemps 2015.

En moins de deux mois, la pétition européenne contre le grand marché transatlantique (Tafta), lancée par plus de 320 organisations, a recueilli plus d’un million de signatures. Le texte dénonce « un marché qui consacrerait la domination des multinationales européennes et américaines au détriment des citoyens. (…) Ces négociations risquent de niveler par le bas les normes sociales, économiques, sanitaires, culturelles et environnementales ». Et aujourd’hui 9 décembre, le collectif Stop Tafta veut fêter à sa façon l’anniversaire des soixante ans de Jean-Claude Junker, président de la Commission européenne, en lui remettant « une carte géante signée par un million de signatures », dit-on à Attac. Selon les règles en vigueur permettant d’« inviter » la Commission européenne à légiférer, réunir un tel nombre de signataires peut prendre un an. Là, le million a été atteint en deux mois seulement.

La France a d’ores et déjà atteint son quota, et la campagne continue. « Cette mobilisation est particulièrement embarrassante pour la Commission, qui a essayé de bloquer l’implication des citoyens dans la négociation de ces traités par tous les moyens », explique John Hilary, qui préside l’organisation de solidarité internationale War on Want. La Commission a refusé d’enregistrer officiellement le projet d’initiative européenne, mais elle ne peut désormais ignorer le résultat. Ce qui fait dire à Michel Dubromel, de France Nature Environnement, qu’« il est temps, pour les gouvernements, d’adopter des positions plus fermes » contre les traités entre l’UE et les États-Unis et entre l’UE et le Canada. D’autres initiatives sont prévues à Bruxelles, notamment le 19 décembre, lors du sommet européen. Puis, est annoncée au printemps 2015 « une journée transatlantique » qui devrait s’articuler autour de plusieurs centaines d’actions décentralisées.

Pour signer cet appel et vous déclarer « hors TAFTA », rendez-vous sur le site du collectif : http://www.collectifstoptafta.org/

Commenter cet article