Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pierre Laurent : « C’est l’esprit de liberté et d’égalité qui a été attaqué »

Publié le par Daniel Sario

Pierre Laurent Secrétaire national du PCF. Photo : Patrick Nussbaum
Pierre Laurent Secrétaire national du PCF. Photo : Patrick Nussbaum
Pour le secrétaire national du PCF, la mobilisation populaire en cours depuis mercredi montre «l’attachement extrêmement profond du pays aux valeurs de la République». Entretien réalisé par Julia Hamlaoui


Dès mercredi soir, un élan de solidarité a réuni des dizaines de milliers de personnes dans les rues. Quel sens donnez-vous à cette mobilisation ?

Pierre Laurent : La mobilisation citoyenne et populaire spontanée à laquelle on assiste est le témoignage de l’attachement extrêmement profond dans le pays à la liberté et aux valeurs d’égalité, de justice, de laïcité. Les valeurs de la République. Charlie Hebdo faisait parfois polémique mais, aujourd’hui, tout le monde sent que ce qui a été attaqué, c’est l’esprit de liberté et d’égalité qui est au cœur du projet national. Au-delà du sentiment de délitement des valeurs républicaines que l’on a parfois, cet élan fait la démonstration d’une capacité de mobilisation populaire très forte pour les défendre. L’expression la plus large possible de cette mobilisation citoyenne doit être encouragée par tous les moyens. Face à l’horreur du crime commis et au symbole qui a été frappé, ce sursaut populaire extrêmement fort est de nature à faire réfléchir tous ceux qui croient que le chemin du désespoir politique est inéluctable. La capacité de rebondir, de réagir, de riposter est très forte et elle est aujourd’hui à la mesure de la violence du crime commis mercredi.

Quel est le sens de la manifestation qui doit avoir lieu dimanche et qui rassemblera, au-delà des clivages, toutes les forces politiques républicaines ?

Nous voulons que cette marche permette à tous les citoyens attachés à la défense des valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité de s’exprimer ensemble. C’est une union citoyenne et populaire qui doit s’exprimer. Pour être fidèle à ces valeurs, pour être dignes de l’équipe de Charlie Hebdo et de l’esprit qui l’animait, ce rassemblement national doit bannir toutes les paroles de haine, de division, de discrimination, d’où qu’elles viennent.

De quels moyens disposent le peuple français et ses responsables pour faire face à ce type de crimes ?

La réponse la plus forte et la plus durable à cette attaque est justement la mobilisation citoyenne pour le respect de la liberté d’expression, de la fraternité, du vivre-ensemble et de la justice. C’est cette réponse qui permettra d’isoler ceux qui cherchent, en France et dans le monde, à jeter les peuples, ou les communautés religieuses, les uns contre les autres pour empêcher des projets d’émancipation humaine de s’épanouir. Évidemment, cet effort central doit être accompagné des mesures de sécurité nécessaires pour arrêter et juger ceux qui ont perpétré le crime et au-delà, pour prévenir de tels actes. Cette attention à la sécurité des personnes doit se mener dans le respect des libertés fondamentales.

Des voix s’élèvent déjà pour renforcer l’arsenal sécuritaire. Quelles solutions pour conjurer cette tentation ?

Nous avons, depuis le 11 septembre 2001, un renforcement continu de tous les dispositifs sécuritaires, parfois même au mépris des libertés individuelles. Au nom de la lutte contre le terrorisme, ont aussi été menées des opérations militaires à travers le monde. Mais force est de constater qu’aucune de ces réponses n’a permis d’endiguer ces dangers ni de traiter les problèmes à leur racine. De la même manière, chacun semble reconnaître, à la faveur de ces événements, que les prisons françaises sont des lieux non pas de sécurité, mais des lieux problématiques quant à la propagation des réseaux terroristes. Si de nouvelles mesures doivent être prises pour renforcer la sécurité, c’est en rupture avec ces conceptions manifestement inefficaces et contre-productives.

Commenter cet article