Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pierre Laurent veut donner de la force à la "nouvelle gauche" Jeudi, 12 Mars, 2015

Publié le par Daniel Sario

Pierre Laurent veut donner de la force à la "nouvelle gauche"  Jeudi, 12 Mars, 2015
Le secrétaire national du Parti communiste français a appelé ce jeudi les Français à "donner plus de force" à cette "nouvelle gauche qui est en train d'émerger", regroupant communistes, écologistes et frondeurs, lors des élections départementales.

"J'invite les français à donner de la force, à travers nos candidatures aux départementales, à cette nouvelle gauche qui est en train d'émerger", a déclaré Pierre Laurent ce jeudi matin sur France Info. Le secrétaire national du PCF veut construire une grande alliance avec les écologistes. "Il y a beaucoup de candidatures qui sont communes aux élections départementales. Sur la loi Macron il y a eu une convergence concrète", a-t-il assuré, comme "sur le soutien au nouveau gouvernement grec." Pierre Laurent invite au rassemblement, y compris avec les frondeurs du PS: "la Force que j'invite à construire et que d'autres maintenant à gauche invitent à construire veut aller au gouvernement, mais pour faire une autre politique. Ce n'est pas un débat entre ceux qui veulent (...) ou ne veulent par y aller. C'est un débat sur le cap qui doit être celui d'un vrai gouvernement de gauche".

« Une convergence de fond » En toile de fond, outre les frondeurs, il y aussi une dynamique politique au sein d’EELV. Cécile Duflot a lancé dans Libération un appel au rassemblement d’une nouvelle gauche, souhaitant "une force politique avec un grand "P". Une force culturelle, sociale et civique. Pas un nouveau parti, ni une addition d’étiquettes. Il nous faut mobiliser tous ceux qui disent "la politique ne nous intéresse pas" mais veulent changer de monde".
Jean-Luc Mélenchon sur son billet de blog publié ce jeudi note avec elle une "convergence de fond". "Au plan idéologique et pratique : donner à la question de la survie de l’écosystème le rôle central. Celui d’organisateur de la vision du monde et du programme politique. C’est lui qui doit replacer la question du partage des richesses dans une nouvelle logique où la notion de richesse est elle aussi interpellée. C’est exactement ce que proclament, sous une forme concentrées, les thèses sur l’écosocialisme que nous défendons par monts et par vaux depuis la rédaction du manifeste de 2012. "

Cette dynamique qui peut se retrouver dans les urnes fait peur au premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis qui a déploré a qualifié de "suicide politique en direct" ces binômes Front de gauche-EELV. "Ca ne m'intéresse plus, les dirigeants socialistes qui passent leur temps à parler de défaite, de suicide, d'enterrement, on a envie d'une gauche qui change de cap, et ces forces la commencent à se rassembler", a réagi à ce propos Pierre Laurent. Il appelle "les forces qui ont commencé à travailler un peu partout ensemble dans le pays, les nôtres, celles des écologistes, des frondeurs, doivent continuer à travailler ensemble parce que ce changement de politique, il est plus incontournable que jamais". "J'invite à se rassembler dans ce sens positif-là", a-t-il conclu.

Commenter cet article