Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hérault : Klébert Mesquida succède à André Vézinhet

Publié le par Daniel Sario

Photo Jean-Michel Mart - Midi Libre
Photo Jean-Michel Mart - Midi Libre
Les présidents des conseils départementaux du Languedoc-Roussillon et de l'Aveyron ont été élus ce jeudi 2 avril. Dans l'Hérault, c'est Kléber Mesquida (PS) qui a été élu ; André Viola (PS) dans l'Aude ; Hermeline Malherbe (gauche) dans les Pyrénées Orientales, Sophie Pantel (PS) en Lozère et Jean-Claude Luche (UDI) en Aveyron

Dans l'Hérault, Kléber Mesquida (PS), réélu dimanche 29 mars sur le canton de Saint-Pons de Thomières, a été élu ce jeudi 2 avril président du Département par 36 voix (11 blancs, 3 nuls). Le député socialiste et ancien maire de Saint-Pons succède au président André Vezinhet (PS) qui ne s'est pas représenté aux élections départementales.

Ce jeudi 2 avril, Pierre Bouldoire, le maire PS de Frontignan, a été élu premier vice-président de Kléber Mesquida. Les 14 autres vice-présidents sont : Marie-Christine Bousquet (PS - Lodève), Philippe Vidal (PS - Cazouls-les-Béziers), Claudine Vassas-Mejri (PS - Le Crès), Claude Barral (PS - Lunel), Gabrielle Henry (Divers gauche -Montpellier 2), Jean-Luc Falip (PS - Clermont-l'Hérault), Patricia Weber (PS - Lattes), François Liberti (Front de gauche - Sète), Nicole Morere (divers gauche - Gignac), Christophe Morgo (divers gauche - Mèze), Marie Passieux (PS - Clermont-l'Hérault), Vincent Gaudy (PS - Pézenas), Marie-Pierre Pons (sans étiquette - Saint-Pons), Renaud Calvat (PS - Montpellier-Castelnau-le-Lez).

La nouvelle assemblée du Département de l'Hérault est composée de 50 élus : 25 hommes, 25 femmes. La gauche a la majorité absolue des sièges avec 38 élus dont 16 élus PS, 7 élus divers gauche, 3 élus sans étiquette (Catherine Reboul, Yvon Pellet, Marie-Pierre Pons) et 2 élus Front de gauche. C'est le socialiste Renaud Calvat (élu du canton de Montpellier-Castelnau) qui présidera le groupe de "La gauche républicaine".

S'ils "soutiennent" le président Kléber Mesquida, les 8 élus du maire de Montpellier qui ont demandé la création d'un groupe, ne feront pas partie de l'exécutif. Ils ont choisi de garder leur "indépendance vis-à-vis des partis politiques".

Dans l'opposition, le groupe de "l'Union de la droite et du centre" qui compte 4 élus UMP, 1 UDI, et 3 divers droite, sera présidé par l'UMP Guillaume Fabre (canton de Saint-Gély-du-Fesc). Enfin les 6 élus biterrois d'extrême droite (soutenus par Robert Ménard et le FN) devraient eux-aussi constituer un groupe d'opposition.

.

Commenter cet article