Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Parti socialiste : 60% pour la motion Cambadélis

Publié le par Daniel Sario

Parti socialiste : 60% pour la motion Cambadélis
C'est une déception pour les frondeurs qui ne dépassent pas la barre des 30% mais leur leader Christian Paul ne désarme pas et a annoncé sa candidature au poste de Premier secrétaire du PS au cours du congrès qui aura lieu la semaine prochaine.

"La moitié des militants qui viennent voter, ce n'est pas normal", a constaté Christian Paul. Avec à peine 75000 votants sur les 131000 inscrits, les adhérents socialistes ont montré une certaine désaffection pour ce scrutin, qui avait pourtant pour but de définir les orientations politiques du parti. La motion A était déjà amplement donnée gagnante avant le vote, un texte pourtant extrêmement flou et plutôt contradictoire, qui permet de faire le grand écart entre Manuel Valls et Martine Aubry. Elle a obtenu autour de 60 % au premier tour. Les résultats du vote au PS concourent à "la stabilité, la cohérence et la visibilité" a jugé François Hollande ce vendredi. Pourtant, explique Christian Paul "au sein de la motion de Jean-Christophe Cambadelis, beaucoup de socialistes, Martine Aubry en tête (...), considèrent qu'il ne faut pas faire un chèque en blanc à une politique d'inspiration libérale". Ce proche de Martine Aubry a estimé que les "frondeurs" et l'aile gauche du PS avaient, avec leur motion, "réveillé" un parti "en hibernation depuis trois ans".

Les militants PS sont à nouveau appelés au vote la semaine prochaine, cette fois pour élire leur premier secrétaire. Jean-Christophe Cambadelis, porteur de la motion A, est évidemment candidat et plus que favori. Mais Christian Paul a annoncé ce vendredi matin sur RTL qu’il se présentera également. Il entend toujours, fort du soutien d’un tiers des militants, négocier sur certains points comme la fiscalité ou le pacte de responsabilité, des réorientations politiques. "Le combat que j’ai mené n’est pas terminé" explique-t-il pour justifier sa candidature. "Vu l’état du parti socialiste, alors que beaucoup de militants n’ont pas voté, si nous n’étions pas là, beaucoup seraient déjà partis." justifie-t-il. Il entend également promouvoir une éthique de la politique passant par le respect des engagements, et avant tout ceux pris au discours du Bourget.

Un point de vue optimiste, pas vraiment partagé par Eric Coquerel, du parti de gauche qui a twitté aux frondeurs : "à - de 30% vous ne changerez plus rien au PS, en vous rassemblant avec nous, vous pouvez encore changer le pays". Pour Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, "Le PS reconnaît la perte de 40 000 adhérents depuis 2012, et environ 15 000 votants en moins. Le résultat de la motion majoritaire est de plus de 15 points inférieur à celui de 2012. Les motions d'opposition progressent. Je continuerai à appeler tous les socialistes qui veulent d'autres choix à joindre leurs forces aux nôtres pour reconstruire un nouveau projet de gauche alternatif aux choix Valls-Hollande."

Commenter cet article