Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le nombre de chômeurs augmente de 1,2% en octobre

Publié le par Daniel Sario

Le nombre de chômeurs augmente de 1,2% en octobre

Qui peut encore croire la promesse du président de la République d’inverser la courbe du chômage durant son quinquennat alors que 42.000 personnes de plus n’ont pas travaillé une seule heure en octobre 2015? Le nombre a des demandeurs d’emplois de catégorie A s’est accru de près de 500.000 personnes depuis que François Hollande est entré à l’Elysée. Par Gérard Le Puill

Le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté de 40.500 personnes (DOM inclus) au mois d’octobre pour atteindre le chiffre record de 3.850.000 chômeurs de catégorie A à la fin du mois d’octobre. Pour la France métropolitaine le bilan est encore plus mauvais avec une augmentation des demandeurs d’emplois inscrits dans cette catégorie de 42.000 personnes. Si on intègre les personnes de catégorie B et C inscrites à Pôle emploi, mais travaillant quelques heurs dans le mois, l’augmentation du chômage n’est plus que 13.300 personnes. Mais ce chiffre montre que nous assistons à une montée de la précarité du travail avec du temps très partiel. Toutes catégories confondues, le nombre de demandeurs d’emplois s’élève 5.430.000 de personnes en France métropolitaine .

Ayant la lourde tâche de commenter ces chiffres, la ministre du Travail Myriam El Komri a tenté de rassurer le bon peuple en déclarant qu’ils « doivent néanmoins être interprétés avec prudence car les résultats de ces derniers mois connaissent de fortes variations ». Et ses services de préciser à l’attention de la presse : « depuis début 2015, l’augmentation en tendance du nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A s’est infléchie par rapport à 2014. La hausse est de moins en moins forte et tend vers la stabilisation : + 15.800 par mois en moyenne en 2014 contre +8.900 en moyenne depuis le début de l’année».

Tout irait donc pour le mieux dès lors que le chômage augmente un peu moins vite en 2015 qu’en 2014, bien qu’il continue d’augmenter. Rappelons toutefois qu’en France métropolitaine le nombre de chômeurs inscrits en catégorie A était de 3.094.400 en octobre 2012. Rappelons aussi que François Hollande déclarait le 9 septembre 2012 sur TF1 : « nous devons inverser la courbe du chômage d’ici un an ». Le 31 décembre de la même année, lors de ses vœux aux Français, il affirmait : « toutes nos forces sont tendues vers un seul but : inverser la courbe du chômage. Nous devons y parvenir coûte que coûte ».

Plus tard, il dira à plusieurs reprises qu’il n’aurait aucune raison de se présenter à l’élection présidentielle de 2017, ni aucune chance de gagner cette élection, s’il ne parvenait pas à tenir cette promesse faite aux français en début d mandat. Au 31 octobre 2015, il y avait 495.400 demandeurs d’emplois de plus en catégorie A que lors de l’arrivée de François Hollande à l’Elysée. Pour qu’il n’y en ait pas plus de chômeur en fin de mandat qu’au début, il faudrait que la baisse moyenne du nombre des demandeurs d’emploi de catégorie A soit de 23.100 personne par mois d’ici avril 2017.

François Hollande sait déjà que son pari ne sera pas tenu. Mais l’actuel chef de l’Etat a modifié son discours depuis deux ans. Il laisse désormais entendre qu’une baisse successive sur quelques mois en fin de mandat se traduirait par une inversion de la courbe. En 2007, Nicolas Sarkozy avait dit que son mandat à l’Elysée serait un échec s’il ne parvenait pas à ramener le chômage à 5% de la population active. On sait ce qu’il en fut à la présidentielle de 2012.

Commenter cet article