Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Espagne : le scandale financier de trop?

Publié le par Daniel Sario

Espagne : le scandale financier de trop?

Le juge d'instruction N°18 de Valencia a coordonné ce mardi, avec la Fiscalía Anticorrupción (le parquet anticorruption) une importante opération de police dans le cadre de 'l'affaire Imelsa' contre un réseau de corruption infiltré dans plusieurs administrations publiques de la Communauté autonome de Valence --mairies, Députation et Généralité-- qui avait pour objectif de percevoir des commissions illégales en échange d'adjudications.

L'enquête du tribunal précité porte sur des présomptions d'irrégularités commises dans l'entreprise publique Impulso Económico Local S.A. (Imelsa), dépendant de la Députation de Valence, quand le Parti Populaire (PP) était à la tête de cette institution. Selon des sources proche de l'enquête, le coup de filet s'est soldé par 24 arrestations parmi lesquelles ressort celle de l'ex-maire de Xàtiva et ex-président de la Députation de Valence, Alfonso Rus, que l'enquête soupçonne de blanchiment de capitaux et qui fut surpris par des journalistes en train de compter des liasses de billets de banque à l'arrière de sa voiture.

Mais le coup de filet a également touché l'entourage de l'ex-mairesse de Valencia Rita Barberá. Parmi les personnes arrêtées une belle brochette de têtes d'affiche du Parti populaire local (voir photo) ce qui confirme une fois de plus que la corruption touche le plus haut niveau de l'Etat espagnol et plus particulièrement les milieux de la droite. De nouvelles casseroles pour Marino Rajoy et le PP. Peuvent-ils dans ces conditions réclamer une nouvelle investiture gouvernementale?

Commenter cet article