Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pedro Sánchez accepte la rencontre avec les trois forces de gauche

Publié le par Daniel Sario

Pedro Sanchez a répondu favorablement à la lettre d'Alberto Garzon
Pedro Sanchez a répondu favorablement à la lettre d'Alberto Garzon

Le leader socialisre a répondu favorablement à la lettre d'Alberto Garzón qui lui demandait de réserver les conversations à quatre (PSOE, Podemos, Izquierda Unida et Compromis) pour son investiture

Pedro Sánchez accepte que le PSOE se réunisse conjointement avec Podemos, Izquierda Unida - Unidad Popular et Compromis Pel pais de Valencia pour négocier son investiture. Le leader socialiste a ainsi répondu favorablement à la proposition de Albert Garzòn que ces quatre forces politiques s'assoient pour s'entretenir ensemble d'un possible "gouvernement de changement" (voir article de jeudi sur ce blog). Podemos et Compromis avait immédiatement accepté cette invitation que les socialisrtes ont finalement rejoint cet après-midi.

"Je te confirme notre décision de participer à la réunion de travail que tu proposes avec des représentants de Podemos, IU-UP et Compromis, de façon à conclure un programme pour l'investiture qui projette dans la législature l'action d'un gouvernement progressiste et réformiste" précise le texte remis à Garzòn par le candidat socialiste. Dès à présent, IU-Unidad Popular souhaite que la réunion ait lieu le plus tôt possible c'est à dire au début de la semaine qui vient afin de "laisser du temps aux discussions".

Dans sa réponse, le leader du PSOE rappelle qu'il a maintenu les réunions avec les formations qui "l'ont voulu ainsi" pour négocier la possibilité d'articuler un changement de gouvernement à partir d'un document programmatique que les socialistes proposeront au reste des groupes. "Alors que beaucoup sont en train de travailler intensément, certains misent pour que cette situation intérimaire se prolonge, avec le préjudice qui pourrait en résulter pour la majorité des citoyens, ou, y compris , ou même préfèrent la convocation de nouvelles élections qui reporteraient à août la constitution du nouveau gouvernement" a-t-i ajouté.

Alberto Garzòn, lLe député d'Izquierda unida a envoyé sa lettre ce jeudi. pablo Iglesias et Compromis l'ont immédiatement accepté alors que le PSOE prit son temps avant de répondre. Garzòn expliqua après s'être réuni avec l'équipe des négociateurs socialistes qu'ils lui avaient dit vouloir réfléchir.

L'acceptation d'Iglesias suppose un changement de posture du leader de Podemos qui avait conditionné les négociations à une rencontre bilatérale avec Sanchez afin d' analyser la proposition programmatique établit par Podemos. Ceci dit, Iglesias laisse clairement entendre que cette négociation à quatre aura lieu, pour sa part, toujours et pour la recherche d'un accord de Gouvernement de coalition et non d'un pacte d'investiture.

Dans sa lettre, Sánchez précise que l'intention qu'il poursuit avec cette rencontre est de "conclure un programme pour l'investiture, qu'il projette dans la législature l'initiative d'un gouvernement progressiste et réformiste". Dans ce cadre, les socialistes ont inclu Ciudadanos dès le début des conversations. Le reste de leurs interlocuteurs - Podemos, IU-Unidad Popular et Compromís- ont refusé de cautionner un accord qui soutenu par les amis politiques d'Albert Rivera.

Commenter cet article