Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recrudescence des attentats djihadistes depuis 2000

Publié le par Daniel Sario

Les trois terroristes suspectés dans l'attentat de l'aéroport de Bruxelles
Les trois terroristes suspectés dans l'attentat de l'aéroport de Bruxelles

Entre 2000 et 2014, neuf attentats sur 10 perpétrés par des organisations terroristes djidahistes ont frappé les pays de confession à majorité musulmane y occasionnant plus de 63 000 morts contre un peu plus de 72 000 sur l'ensemble de la planète. En Europe occidentale ce bilan est désormais de 416 victimes

87% des attentats perpétrés par des oganisations terroristes islamistes entre 2000 et 2014 ont eu lieu dans des pays où la majorité de la population est musulmane, selon des statistiques communiquées par "The Global Terrorism Database" une base de données sur le terrorisme instituée en 1970 par l'Université du Maryland dans la banlieue de Washington (USA). Au cours de cette période, cet organisme a identifié 15 181 attentats exécutés par des groupes islamistes radicaux.

La méthodologie de la base de données comprend par "attentats terroristes" tous les actes violents qui ont, d'abord, un objectif politique, idéologique, économique, religieux ou social; ensuite, qui cherchent à intimider ou à se faire de la propagande; enfin, toutes les actions effectuées en dehors des principes du Droit international humanitaire (DIH).

"The Global Terrorism Database" recense ainsi la mort de plus de 72 000 personnes provoquée par ces actes terroristes entre 2000 et 2014, dont la majorité se situe dans des pays où l'Islam est la religion majoritaire. La moitié des attaques portés par les organisations islamistes terroristes se situe dans des pays qui ont souffert de graves conflits internes comme l'Irak (27%), l'Afghanistan (15%) et le Pakistan (9%). Dans ces trois pays la religion musulmane est pratiquée par plus de 95% de la population.

Dans une situation différente, l'Europe commence aussi à éprouver le danger que les pays du Moyen Orient et d'Asie centrale, principalement, supporté depuis les deux dernières décennies. Les nouvelles attaques revendiquées par Daech contre la Belgique où plusieurs explosions ont eu raison de la vie de 31 personnes, représentent une cruelle mais minime partie de tous les attentats commis par les organisations d'obédience yihadiste autour du monde.

Les attentats yihadistes se multiplient depuis le début du siècle

L'Europe n'est pas la plus affectée par les attaques terroristes. Moins, en tout cas, que dans certains pays où la population chrétienne est majoritaire comme les Philippines et le Kénya où le christianisme représente 80% de la population et qui ont subi 974 attentats depuis le début du Nouveau siècle. Plus de 1800 personnes sont mortes au cours de ces attaques. Un chiffre seulement dépassé, au cours des quinze dernière années, par les 2996 morts des attentats du 11 septembre à New-york revendiqués par Al Qaida

Ces dernières années, les actes terroristes commis par les organisations yihadistes se sont multiipliés grace à l'éclosion de l'Etat islamiste, de Boko Haram ou des mouvements talibans. En 2000, les groupes islamistes exécutèrent 251 attentats dans le monde Quinze ans plus tard, ce chiffre est multiplié par 10, jusqu'à 2572 attentats.

22 attentats ont été commis dans les pays d'Europe occidentale entre 2000 et 2014 ce qui représente 0,1% des 15 818 actes yihadistes enregistrés durant la même période dans le monde entier. Des données auxquelles il faut ajouter les nouvelles attaques de ce mardi à Bruxelles ainsi que celles qui firent 137 morts à Paris en novembre 2015. Entre 2000 et 2014, 248 personnes sont mortes dans les pays d'Europe occidentale au cours d'attaques terroristes et notamment les 56 victimes des explosions dans le métro de Londres en juillet 2005 et les 192 personnes du 11 mars 2004 lors des attaques d'Atocha à Madrid.

Commenter cet article