Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Candidature communiste à la présidentielle : Amplifier et consolider la dynamique !

Publié le par Daniel Sario

Les délégués à la Conférence nationale du PCF ont fait majoritairement le choix de la candidature communiste à l’élection présidentielle de 2017 par 52,79 % des votants, 42 % choisissant le soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon.

Ce résultat est d’autant plus remarquable qu’à la veille de la conférence, Pierre Laurent s’engageait au dernier moment pour un soutien ambigu à Jean-Luc Mélenchon indiquant ainsi son refus profond d’une candidature communiste et sa volonté de continuer à nous perdre dans les tractations politiciennes.

Ce vote est une bonne nouvelle,de la même nature que celui qui avait conduit les communistes en 2007 à refuser la fin de leur parti. La volonté des communistes d’aller au combat politique en toute clarté et autonomie, leur engagement pour l’avenir du PCF, leur refus de voir leur parti disparaître du paysage politique national...Le PCF peut prendre un tournant positif qui rompe avec l’effacement qui a marqué les 20 dernières années et retrouver toute son utilité pour notre pays et le monde populaire.

Pour notre part, nous avons toujours défendu la candidature communiste à la présidentielle et nous l’avons porté avec fermeté dans les débats du 37éme congrès dans ces termes : « Loin des présidentiables éphémères, notre parti peut porter un candidat et un programme communistes, se renforcer en influence idéologique et forces organisées, contribuer à ce que les forces populaires gagnent en conscience et en force face aux combats qui s’annoncent. Le PCF peut porter un candidat représentatif de ces millions de travailleurs qui ont combattu la Loi El Khomri et ne veulent pas baisser les bras. Cette candidature sera un point d’appui pour nos 577 candidats aux législatives, qu’il nous faut désigner rapidement, et affirmera notre volonté de continuer le PCF. »

Nous nous félicitons qu’à partir de positions initiales diverses, un large rassemblement ait pu s’opérer à la conférence nationale sur l’ option de la candidature communiste. André Chassaigne s’est dit disponible pour la candidature et notre parti dispose de plusieurs camarades pouvant mener une telle bataille. L’appel à candidature doit se concrétiser sans tarder.

Une première étape est gagnée. Mais l’essentiel de la bataille est devant nous, d’autant que l’hypothèse d’un retrait de la candidature n’est pas écartée et que certains continuent de lorgner du côté de la primaire du parti socialiste. Un nouvel effacement du PCF, que ce soit derrière Jean Luc Mélenchon, Montebourg ou un autre, serait mortifère pour notre parti, pour nos candidats aux élections législatives, pour notre existence nationale.

Les communistes voteront les 24, 25, 26 novembre. Plus le nombre de voix se portant en faveur de la candidature communiste sera important, plus cette candidature sera confortée, ancrée dans la vie politique, dans les quartiers et les entreprises, plus il sera difficile de la remettre en cause, plus elle aura de force dans la campagne des présidentielles.

C’est pourquoi, nous appelons tous les communistes qui veulent que leur parti joue pleinement son rôle dans la bataille nationale de 2017 à se rassembler, à créer ainsi les conditions d’un vote très largement majoritaire pour la candidature communiste jusqu’à la rendre incontournable.

Commenter cet article