Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alberto Garzón: "Un accord des gauche est possible, mais le PSOE l'a fait à l'envers"

Publié le par Daniel Sario

Le leader d'Izquierda Unida Alberto Garzón
Le leader d'Izquierda Unida Alberto Garzón

Alberto Garzón persiste à ne fermer le dialogue. Sans perspectives de prochaines réunions entre les partis pour tenter de parvenir à un accord et sortir du blocus politique. C'est ce que le porte-parole d'Izquierda Unida a laissé entendre ce lundi, au cours d'une entrevue. "Nous avons dit que nous faisions tout pour faciliter qu'il y ait des conversations". Garzón maintient la porte ouverte après avoir pris connaissance de la progression de son parti en intention de vote comme le montre l'enquête de El Periodico et affirme qu'ils ont "un bon résultat, car c'est la colhérence qui est récompensé". (Voir notre article de vendredi)

En dépit de l'insistance de Garzón auprès des forces de gauche de s'asseoir à la même table, une rencontre qui finalement fut annulé par Podemos la semaine dernière, le député de IU considère qu'il est possible de parvenir à un accord entre les forces progressistes et négocier l'abstention avec le reste, "mais le PSOE a décidé le faire à l'envers" a-t-il déclaré.

Avec tout le respect dû au reste des partis politiques, Garzón ne voit pas possible dans la durée de négocier avec Albert Rivera."Nous n'opposons de veto à personne, mais nous tenons clairement pour impossible de parvenir à un accord avec Ciudadanos". Selon ses propos, Izquierda Unida Popular n'accepte pas les théories économiques présentées dans le pacte de gouvernement que Rivera a signé avec Sánchez. "Il y a des mesures de réforme très valides dans cet accord, mais d'autres non, et dans ce sentiment nous sommes comme l'eau et l'huile".

Enfin, Garzón a rejeté une possible coalition de IU avec Podemos en cas de nouvelles élections mais en encourageant Pablo Iglesias à rechercher des alliances. "Nous arriverons à un accord s'il y a reconnaissance entre les partis" a conclu le leader de Izquierda Unida Popular.

Commenter cet article